Mas et hameaux de Soudorgues. Cliquez pour agrandir l'image.
Mas et hameaux de Soudorgues. Cliquez pour agrandir l'image.

 La commune de Soudorgues un village engagé dans le développement durable 

La commune (283 habitants sur 2500 ha) a réalisé, ces dernières années, de nombreux investissements. L’ensemble des projets a bénéficié de réunions de concertation, de présentation et de débats.
Le conseil municipal s’est donné pour but de consolider les services publics, de développer la dynamique locale, d’accueillir de nouvelles familles.
Toutes les réalisations ont été faites dans un souci de développement durable.

La dimension sociale

L’école
- Rénovation complète de l’école
- Création d’un espace pour la Grande section
- Création d’un espace informatique
- Mise en place de l’école numérique
- Emploi d’une assistante maternelle

Le Multiservices
- Produits de première nécessité
- Produits locaux, expositions
- Achats groupés de produits bio
- Rencontres thématiques
- Réalisation d’outils pédagogiques
- Service photocopies
- Accès internet

Les logements sociaux
Création de 5 logements à loyers conventionnés
de 40 à 120m2

Le Four communal
Réalisation d’un four à bois communal ouvert à tous les habitants de Soudorgues et à toutes les associations. Ce four a été construit grâce à un partenariat public (employés communaux) et privé (une 10aine de bénévoles)

Un tissu associatif dynamique
La commune regroupe une trentaine d'associations, à vocations culturelle, cultuelle, artistique, environnementale, festive, qui contribuent à l’animation du village, toute l’année,
par l’organisation de rencontres, de manifestations, de fêtes…

La dimension économique

Les emplois municipaux
- Emploi d’une secrétaire à plein temps
- 3 emplois pour le service de l’eau et l’entretien
- Emploi d’une assistante maternelle (école)
- Emploi d’adjoint technique à mi-temps

Les aides à l’installation
- Une agriculture dynamique
La commune compte une quinzaine d’agriculteurs dont 2 ont pu s’installer grâce aux terrains communaux. Parmi ces exploitations agricoles 5 pratiquent l’agriculture biologique dont 3 ont une production maraîchère.

- Un tissu économique en évolution
1 artisan maçon, 2 entreprises d’entretien parcs et jardins, 1 café restaurant,
1 centre d’hébergement, 1 coopérative agricole, 1 multiple rural, 2 potiers,
1 artisan plasticien, 1 artisan ambulant, des artistes de spectacle et d’art, de nombreux gîtes…

La dimension écologique

La Phyto-épuration
Remplacement de l’assainissement du hameau central par un filtre planté de roseaux

Les économies d’énergie
- Installation de chauffe-eau solaires dans 4 logements sociaux
- Réhabilitation des conduits de cheminée pour favoriser l’utilisation du bois énergie
- Récupération de l’eau de pluie

Le patrimoine végétal
- Création et entretien de sentiers
- Acquisitions foncières

Le forum éco-habitat
La commune de Soudorgues a accueilli les 22 et 23 mai 2010 le forum éco-habitat « Cévennes-Garrigue » avec 60 exposants, de nombreuses conférences, des animations, des projections de films et des expositions

La cantine scolaire biologique
Afin de développer les services offerts à sa population, la municipalité a réalisé une cantine scolaire, à base de produits issus de l’agriculture biologique, et un réfectoire.
Ce nouvel espace, adossé au foyer socioculturel, (sélectionné dans le cadre du concours Effinergie Languedoc-Roussillon) a été construit de manière à atteindre le niveau de performance énergétique «Bâtiment à énergie positive»

Aménagement d’un cheminement piétonnier dans le hameau central

La liaison entre La Place et les différents équipements (école, mairie, foyer, bibliothèque, temple et parking) était dangereuse.
La RD 271 est étroite, bloquée en amont par les différents bâtiments (école, temple, le mur du mas des Faïsses) et en aval par un parapet et un fossé, rendant impossible le cheminement piétonnier en dehors de la route.
La mairie a réalisé un cheminement piétonnier de manière à sécuriser ce tronçon de route départementale très fréquenté par les enfants de l’école et les différents utilisateurs des services publics limitrophes.
Nous avons opté pour des matériaux nobles et adaptés au pays tels que murs de soutènement et calade en pierre et barrière et poteaux en bois.
Au carrefour, véritable belvédère naturel, il a été aménagé un petit espace repos avec banc et plantation de quelques arbres et plantes ornementales locales permettant d’apprécier la splendide vue sur le Val d’Emeraude.

Aménagement d’un espace piétons au cœur du village

La réalisation de la cantine scolaire biologique et du réfectoire, en extension du foyer socioculturel actuel, implique une nécessaire modification de l’organisation et de la circulation dans cet espace :
Sécurisation de la traversée de la départementale entre l’école et le réfectoire,
Accès aux PMR dans le bâtiment (l’accès actuel du foyer n’étant plus aux normes).

- Réalisation de 2 calades pour délimiter l’espace mairie-foyer-bibliothèque-cantine-école-temple,
- Réalisation d’un espace pour les vélos des enfants de l’école,
- Modification du mur de la banquette à fleurs à l’angle de l’école,
- Réalisation d’un parking pour les PMR,
- Réalisation d’un accès à la cantine et au foyer pour les PMR en relation avec le sentier piétonnier, en cours de finalisation, permettant la liaison avec la deuxième place du village.

Réalisation d’une chaufferie bois

Dans le cadre de la “Réhabilitation à énergie positive” du foyer socio-culturel et de la cantine scolaire, une chaufferie bois est prévue pour le chauffage et la production d’ECS en appoint d’une installation solaire thermique. La puissance installée doit également permettre le raccordement des bâtiments communaux voisins : Mairie, bibliothèque, logements, école, à l’avenir.
Nota : la surpuissance ne pose pas de problème particulier pour la première période de
fonctionnement, étant donné la capacité de la chaudière à moduler sa puissance de 9 à 35 kW,
et la présence d’un ballon tampon de 800L en sortie de chaudière.

Approvisionnement en bois
La commune de Soudorgues s’étend sur plus de 2500 hectares presque entièrement boisés (pour information la commune a fait l’acquisition en 2009 de plus de 60ha de bois).
L’exploitation de cette abondante ressource locale semble inéluctable à terme et l’équipe municipale a engagé une réflexion à ce sujet, en cohérence avec sa politique dynamique visant à favoriser le maintien et la création d’activités sur ce territoire rural : les employés municipaux, ainsi que les agriculteurs et les entreprises paysagistes pourraient ainsi bénéficier d’un débouché pour les déchets d’élagage et d’entretien des espaces agricoles.
Aussi, le choix de la commune s'est porté sur une chaudière mixte - type HARGASSNER WTH 25 ou
équivalent - acceptant un vaste choix de combustibles : granulés dans un premier
temps, puis bois déchiqueté, copeaux, sciures, etc. selon leur disponibilité. Ce type de
chaudière est conforme à la norme EN 303-5 (classe 3) et permet de moduler la puissance entre
7 et 25 kW.
Pour l’étude économique, nous avions estimé le coût des granulés acheminés sur site par camion
souffleur à 5,1 c€ TTC/kWh et les autres combustibles à 3 c€ TTC/kWh (coût d’exploitation par
un agent communal), contre 12 c€ TTC/kWh pour l’électricité (coût constaté sur le site en 2008,
abonnement compris).
Après étude de plusieurs options, le silo a été aménagé dans une ancienne cave, située sous
la Mairie, avec un volume utile de 7 MAP environ.
Avec la consommation prévisionnelle évoquée ci-dessus, l’autonomie est de l’ordre de 2 mois
avec de la plaquette forestière (soit 2 à 3 livraisons durant la saison de chauffe) à 1 an ½ avec
des granulés.


Les projets

L’Eco-hameau des Cadenèdes

Publics concernés par le projet et leur implication
Un groupe fondateur s’est constitué en début d’année 2010 et se réunit régulièrement.
Il est constitué de :
- 3 couples de futurs habitants
- 2 représentants de la commune (Le maire et son adjoint)
- des représentants de « Terre de Mauripe » (association de développement local)
- des architectes

Leurs buts :
- Pérenniser l'école
- Répondre à la pression foncière
- Développer en habitat groupé
- Favoriser la mixité sociale et culturelle
- Monter un partenariat original public/privé fondé sur une charte
- Habiter et travailler à Soudorgues
- Pratiquer la démocratie locale, les valeurs de la coopération

Leurs objectifs :
- Réduire les coûts (absence de promoteur, mutualisation des frais d’architecte, matériaux de production locale, chauffage, éclairage, électricité, énergie grise…)
- Réduire l’emprise au sol, l’impact sur le paysage
- Réduire les besoins énergétiques et en eau
- Réduction des surfaces habitables grâce à la mise en commun : atelier de bricolage, buanderie, chambre d’amis…

Les ateliers des Cadenèdes

Pour viabiliser l’activité économique des futurs habitants de l’éco hameau et répondre aux demandes d’artisans de la commune, il est nécessaire de créer des ateliers.
La proximité des ateliers par rapport au hameau central et à l’éco hameau permettra de limiter les trajets inutiles.
Le projet vise à limiter le coût d’investissement de manière à pouvoir proposer un loyer adapté à la situation économique locale.
La surface envisagée du bâtiment est d’environ 200 m2, permettant d’accueillir 5 artisans.

Les ateliers municipaux du Portal

Actuellement les ateliers sont répartis dans 2 caves municipales et un hangar de stockage en location. Les caves doivent être évacuées pour permettre l’installation de la future cuisine de la cantine scolaire. Les accès sont difficiles.

Afin de remplacer les ateliers répartis dans 2 caves municipales et un hangar de stockage en location, un nouveau local a été étudié pour faciliter le travail des ouvriers municipaux.
Une construction en bois, d’environ 150 m2 est en construction sur le terrain communal du Portal, à 100m de la mairie.



Page en construction.

My-Meteo.fr